Apprendre l’anglais, une immersion quotidienne

Drapeau UK

Contrairement à une idée largement répandue, un enfant n’apprend pas l’anglais pour faire plaisir à ses parents. Loin de là. De manière pragmatique, il l’apprend pour s’approprier un contexte où cela lui est nécessaire. Le processus dicte la méthode. Pour un apprentissage efficace, l’enfant doit ainsi plonger dans un univers où l’anglais lui sert en dehors de toute autre langue à communiquer. De nombreux moyens se trouvent à disposition.

Drapeau du Royaume-Uni – Creative Commons Stefano Brivio (buggolo)

La voie par excellence demeure l’activité colonie de vacances comme elle est...



proposée par Camp Beaumont
, par exemple. En effet, ce type de prestations enracine une pratique sportive ou un loisir créatif dans un contexte anglo-saxon. La nécessité d’acquérir un savoir-faire particulier se double de la nécessité de le faire en anglais. Les avantages sont présentés par un expert en la matière pour les enfants de 7 à 17 ans. Des cours d’anglais se trouvent dispensés afin de maîtriser les bases grammaticales. Des excursions culturelles sont organisées afin de prendre connaissance de la civilisation anglo-saxonne. Des activités spécifiques – football, équitation, sports nautiques – apportent à l’enfant l’épanouissement que requièrent ses goûts et son âge. Le séjour linguistique en Angleterre conjugue tous les atouts garants d’un apprentissage sérieux et ludique à la fois. Sans parler de la nécessité d’acquérir des réflexes linguistiques au quotidien – le moment des repas avec le personnel, le temps des activités avec les enseignants -, l’immersion totale imprègne durablement l’univers de l’enfant. Il permet non seulement d’acquérir l’aisance à la compréhension de l’anglais, mais également de vaincre définitivement la timidité de devoir s’exprimer dans une langue étrangère.

Afin de parvenir à ses résultats, d’autres moyens plus accessibles au quotidien restent possibles. À redoubler d’astuce, avant tout séjour linguistique, l’anglais pourrait facilement devenir sa langue de prédilection. Bien heureusement, la production cinématographique regorge de films palpitants en anglais. Constituer une filmothèque en version originale incluant les aventures d’Indiana Jones ou les courses poursuites de James Bond ne manquera pas de lui plaire.

Tout comme pour les films en matière de musique, les Anglo-saxons regorgent également de succès musicaux fort plaisants. Des classiques rock pour les adolescents à fredonner par coeur permettent de perfectionner l’accent et d’acquérir un vocabulaire de base. De nombreuses comptines de langue anglaise pour les plus jeunes « …an elephant goes like this, like that… » permettent de joindre le geste à la parole.

Plus scolaire, demeure la possibilité de l’inscription à des ateliers de langue. Nombreux, ils offrent des prestations qui ont l’avantage de se dérouler sur toute l’année.

Ainsi, si les moyens d’apprendre l’anglais à son enfant sont innombrables, il reste à le faire en toute assiduité, condition nécessaire pour que le travail porte ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *