La Tour de Londres : un château et une prison à découvrir

La Tower of London

La ville de Londres regorge de nombreux monuments historiques à ne pas manquer de visiter lors de votre séjour dans cette belle ville. Pour les amateurs d’histoire ou tout simplement pour une simple curiosité, ne ratez pas de découvrir la fameuse tour de Londres. Cela va vous faire revivre une histoire vieille de près de 900 ans.

La tour de LondresCreative Commons Bob Collowân

Histoire d’un des monuments les plus impressionnants de Londres

La tour de Londres est l’un des monuments les plus fantastiques de la ville. Elle symbolise la puissance et le pouvoir royal. Le nom de la tour de Londres vient de la grande tour Blanche, une sorte de donjon qui, autrefois, servait à la fois de forteresse et de palais de Sa Majesté. Sise sur les...



bords de la Tamise, cette tour a été édifiée par Guillaume le Conquérant, dont la construction a été commencée vers 1080 et a été achevée en 1101. La tour est essentiellement construite avec de la pierre de Caen, mais aux XVIIème et XVIIIème siècles, une grande partie fut remplacée par de la pierre de Portland. Cette tour est de forme carrée. Elle mesure 36 x 32, 5 m et dispose de 4 tourelles d’angles. Elle culmine sur une hauteur de 27,5 m.

Le nom officiel de la Tour de Londres est « La forteresse et le palais de Sa Majesté ». Erigée par Guillaume le Conquérant en 1078, elle était au début appelée la « Tour Blanche ». La Tour de Londres est fortement associé à l’histoire britannique. Théâtre de plusieurs exécutions capitales, les fantômes de la Tour font partie du folklore anglais. Elle eut plusieurs fonctions au fil des années : garnison et arsenal, Trésorerie, Ménagerie Royale, Armurerie Royale, et Prison. La tour fut ouverte au public à l’époque victorienne. En 1971, les joyaux de la Couronne ont été transférés à la Tour de Londres.

Une forteresse qui a servi de prison …

Cette grande bâtisse est composée de plusieurs édifices fortifiés. Autrefois, cette bâtisse était utilisée à la fois comme un arsenal, une trésorerie, une ménagerie, un palais royal et en même temps une prison destinée à incarcérer les gens issus des familles nobles. C’était aussi un lieu de torture et d’exécution.

Vue aérienne de la tour de Londres

… et qui est devenue un musée actuellement

Mais depuis l’année 1303, cet endroit est devenu un lieu où on gardait les bijoux de la couronne. En 1671, les bijoux ont été presque dérobés et à partir de cette année, les meilleurs systèmes de sécurité au monde ont été placés. Actuellement, la tour de Londres est devenue un musée où il est possible de faire une visite guidée. On peut y voir et admirer les bijoux de grande valeur appartenant aux rois et aux reines d’Angleterre ainsi que les armureries royales. Les machines qui ont servi à torturer les prisonniers y sont aussi exposées.

The Tower of London
La Tour vue de prèsGNU Bernard Gagnon

Les guides ou gardes de la tour

Les guides appelés Yeomem Warders ou Beefeaters, en même temps les gardes de la tour sont vêtus de façon traditionnelle. Ils ont été choisis parmi les vétérans de l’armée britannique. L’un de ces guides nommé Ravenmaster ou maître des corbeaux a pour mission de donner à manger aux corbeaux qui se perchent sur la tour de Londres. D’après une légende, la royauté britannique et la tour de Londres disparaîtraient si les corbeaux venaient à quitter cette ancienne demeure royale.

Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO

La tour de Londres reste toujours un endroit important dans l’histoire des Anglais et des Européens. Depuis 1988, l’UNESCO a attribué à ce monument, le titre de Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *